Diversité climatique

[ 14-02-2015 ]

Située à cheval de l’Equateur, la République Démocratique du Congo est caractérisé par une diversité climatique particulière conditionnée par les précipitations d’eau, la température, l’humidité, les vents et l’attitude.

Le tiers du pays occupe la partie Nord de l’Equateur et les 2/3 la partie sud. La conséquence de cette situation est que la saison s’èche au Nord du pays correspond à la saison pluvieuse au Sud et vice-versa. Il pleut ainsi toute l’année en République Démocratique du Congo, avec cette intermittence signalée.

Deux saisons sont par conséquent observées au pays :

- la saison sèche ou hivernale des tropiques. Elle se caractérise par l’absence de pluies. Au Nord de l’Equateur, cette saison s’étale de décembre à mai, et dans l’hémisphère Sud, de mai à septembre. Pendant cette saison, on enregistre les températures les plus basses.
- La saison des pluies ou la saison estivale des tropiques. Les précipitations, fortes, se mesurent entre 1.000 et 1.500 mm ; elles atteignent 2.000 mm par an. Elles s’étendent de mai à novembre et de septembre à mai de part et d’autre de l’Equateur.

A Kinshasa, la Capitale (une ville cosmopolite de plus de 10 millions d’habitants), le climat est chaud et pluvieux d’octobre à mai, et frais de juin à septembre.

Placer vos commentaires