RDC : Des Forums et salons sur l’entreprenariat : effet de mode ou nécessité ?

[ 07-11-2016 ]

L’entreprenariat socio-économique demeure l’un des piliers de l’économie et du développement. Le gouvernement de la RDC, pays en voie de développement, est conscient du retard qu’il a accumule suite aux décennies sombres caractérisées par les guerres, la dictature avec leurs corolaires. C’est ainsi que pour son réveil, le pays multiplie les discours et les initiatives allant dans le sens d’encourager l’entreprenariat privé et public dans l’espoir de relancer son économie.

La jeunesse est une des catégories cibles de la population Congolaise sur qui repose cet espoir de faire de la RDC un pays émergent à l’horizon 2030 selon les perspectives -supposées- du Gouvernement. Cependant, à coté de tous les espoirs suscités tant par les discours politiques que par les besoins réellement ressentis, il se trouvent plusieurs contraintes liées à l’environnement socio politique, économique et même culturel d’un cote, et toute la problématique d’encadrement des jeunes de l’autre côté, qui empêchent les jeunes à contribuer de façon significative à ce défis. Parmi ces contraintes ont peu retenir principalement : -le manque de formation et de l’expertise pour les jeunes et -le manque des ressources matérielles et financières.

De plus en plus la question de l’entreprenariat, il y a peu abordée timidement, s’est esquissée au bout des lèvres des plusieurs jeunes à Kinshasa en particulier et en République Démocratique du Congo en général. Elle suscite un engouement et plusieurs initiatives s’en suivent sur des rencontres d’échanges d’expérience et de networking.

A ce titre, nous pouvons noter l’atelier de formation sur l’ENTREPRENARIAT SOCIO ECONOMIQUE DES JEUNES organisé à l’intention des 50 jeunes leaders des organisations de Kinshasa par CREIJ asbl, avec l’appui financier de la fondation de KONRAD ADENAUER STUFTING. Cet atelier a permis le Renforcement des capacités et le développement des atouts entrepreneuriaux chez les jeunes entrepreneurs amateurs et les a stimuler davantage à l’esprit d’entreprise.

Dans ce registre, il faut noter l’organisation en juillet dernier, du Salon des jeunes entrepreneurs dénommé « Kinbusiness Salon » mettant en exergue plusieurs initiatives réussies des jeunes de Kinshasa et donnant la tribune à plusieurs partages d’expériences, mais aussi des coaching et conférences de motivation.
C’est le cas d’évoquer aussi l’une de prestigieuse soirée networking « MAKUTANO ». La dernière initiative en date est le 1ère Forum sur l’entreprenariat et la créativité organisé du 13 au 15 octobre 2016 au salon rouge du Ministère des affaires étrangères. L’Exposition et présentation des projets ainsi que des échanges brillants étaient au rendez-vous.

Si pour plusieurs observateurs, la RDC est encore assez vierge sur ce plan et appellent à multiplier davantage d’initiatives pour encrer l’esprit de l’entreprenariat, cette question fait débat ou plutôt polémique dans certains milieu : des salons ou des forums sur l’entreprenariat en RDC sont-ils juste des effets de mode ou une nécessité ?
Il est difficile ou presqu’inutile de répondre à cette question autant, car tout dépend de l’intérêt des participants. Tant que ces derniers trouveront leur compte, un Forum ou un atelier sur l’entreprenariat n’n sera jamais de trop ! Il y aura toujours une réponse à une question qu’un amateur de l’entreprenariat trouvera, il y aura toujours un contact utile qu’un autre trouvera à une soirée networking.

L’entreprenariat reste un rendez-vous du donné et du recevoir. Un champ d’opportunités insoupçonnées.

Placer vos commentaires